Créer sa propre chance : choix et sacrifices, les revers de la médaille

Je vous ai parlé il y a quelques jours de ce que voulait dire pour moi la notion de chance. A savoir que les projets professionnels que je développe en ce moment n’ont pas grand-chose à voir avec le hasard mais que j’ai su saisir ou me créer des opportunités.

citation einstein bonheur

Et c’est une bonne chose ! Parce que cela veut dire qu’il ne faut pas être fataliste mais que n’importe qui peut avancer sur son chemin en se créant sa propre chance.

Aujourd’hui, je voudrais développer un peu plus ma vision sur le fait d’avoir constamment à faire des choix et des sacrifices, parfois légers, parfois plus conséquents pour avancer sur sa voie.

Choisir, c’est (aussi) renoncer

« Choisir c’est renoncer » est une citation d’André Gide dont il faut se souvenir. Il existe des choix qui n’ont que des bons côtés, des décisions faciles à prendre, mais ce n’est pas toujours le cas.

faire des choix difficiles

J’ai rajouté « aussi » entre parenthèse, car quand on fait un choix, c’est avant tout qu’on espère aller vers quelque chose de mieux. Normalement, il y a un bénéfice à faire un choix professionnel, mais il y a aussi des désavantages. Pour ma part, j’ai fait le choix de développer ma carrière, parfois au détriment du confort matériel et même affectif. Je vous expliquerais pourquoi un peu plus loin.

Ce que je voudrais aussi vous dire, c’est que les non-choix sont aussi des choix ! Ce que je veux dire par là, c’est que ce qu’on choisit de ne pas faire est aussi important que ce que l’on choisit de faire.

Et je pense que l’immobilisme est un choix que beaucoup font par défaut quand ils devraient oser !!

Quelques sacrifices que j’ai faits dans ma vie…

Pour en revenir à la notion de sacrifices, je pense qu’il ne faut pas avoir peur d’en faire quand on est persuadé que l’on prend une voie qui va nous épanouir. Parfois ce sont des sacrifices à court terme mais qui se révèlent bénéfiques à moyen terme.

bonnes et mauvaises décisions

Pour ma part, je fais des sacrifices à la fois professionnels et personnels.

  • Le premier, c’est le côté financier. Je choisis souvent de réinjecter une bonne partie de ce que je gagne dans mon activité, par exemple dans ma plateforme de e-learning. Je pense que dépenser son argent pour des choses matérielles donne une satisfaction immédiate dont je profite parfois, mais j’aime aussi avoir des bénéfices sur le moyen et le long terme. Cela apporte une dose d’insécurité parfois stressante, mais l’expérience me montre maintenant que mes efforts payent (littéralement !).
  • D’un point de vue plus personnel, j’ai payé les études de mon plus grand fils d’une manière qui peut surprendre. Au lieu de prendre un crédit étudiant ou un crédit à mon nom, j’ai choisi de vendre ma maison et d’acheter un appartement. Là encore, c’est une décision qui demande de regarder le problème différemment, car un crédit aurait pu mettre en danger ma solidité professionnelle.
  • Mais je crois que le plus grand sacrifice que j’ai fait concerne ma famille. Vous le savez, je voyage beaucoup en France mais aussi au Canada et plus récemment en Israël. C’est un choix qui m’a fait culpabiliser, avec l’impression parfois d’être une mère pas assez présente. Pourtant, quand j’étais à la maison, je consacrais beaucoup plus de temps à mes enfants que d’autres parents. Le sacrifice n’était donc pas de ne pas les voir, mais bien de culpabiliser de ne pas être présente tous les jours. La pression sociale faisait certainement aussi son œuvre.

Mais au final, plus j’avance et plus je me dis que mes choix étaient les bons.

… Et que je ne regrette absolument pas !

Parce qu’au final, cela fait quelques années que je vis de cette façon et voilà ce que je constate :

  • Mon activité se développe un pas après l’autre et je fais de plus en plus de choses qui me plaisent
  • Mon fils parti étudier à l’étranger a trouvé sa voie et est pleinement épanoui. C’est un élève brillant et son petit-frère suit son chemin.
  • Je m’aperçois qu’en suivant mes rêves et ma voie, j’ai donné un vrai exemple positif à mes enfants.

 

montrer l'exemple à ses enfants

En devenant entrepreneur, j’ai tracé mon propre chemin et je pense que j’ai montré à mes enfants comment on pouvait atteindre l’épanouissement personnel. De même, je n’ai jamais cherché à brimer leurs rêves, surtout ceux qui semblent impossibles. Je veux leur éviter de penser un jour « métro boulot dodo » et je crois que je suis en train de réussir

Je constate cela avec le recul et le temps qui a passé. Et c’est pour cela qu’il est très important, quand on fait un choix, de dézoomer un peu à l’échelle du temps pour se rendre compte des bénéfices à long terme.

faire des choix

Pour finir, je voulais vous dire, si vous avez aussi des choix à faire et je suis sûre que vous en avez, d’oser, de vous lancer ! Parfois on attend par peur ou parce qu’on a des croyances, des à priori ou peur de l’échec. C’est compréhensible, mais lancez-vous ! Et souvenez-vous que l’on regrette plus souvent les choses que l’on n’a pas réalisées que celles pour lesquelles on a tout tenté !

Please follow and like us:

6 pensées sur “Créer sa propre chance : choix et sacrifices, les revers de la médaille”

  1. C’est en plein dedans que je me trouves. La question la plus difficile est de trouver sa voie. Celle qui fait en sorte que la question ne se pose plus… Entre séparation imminente, plafonnement au boulot et une certaine monotonie installée dans mes habitudes, un changement s’impose. Merci Olga pour ce texte empreint de positivisme et d’espoir.

  2. Merci Olga pour ton retour d’expérience. J’ai toujours cette peur qui me freine dans mes décisions importante surtout familiale, mais comme tout entrepreneur qui veut réussir, il faut arriver à surmonter cette « voix intérieure » et savoir prendre les décisions qui s’imposent.
    Ton article va m’aider à y faire face 😉

  3. Chère Olga,
    Comment ne pas réagir à ton article !?
    Je valide à 100% tes propos et encore plus depuis le 27 mai dernier, date à laquelle TOUT ce que j’ai provoqué, préparé, visualisé et espéré depuis quelques années…a pris forme pour une soirée inoubliable, qui n’est cependant q’un 1er pas…
    Sache que tu y as participé à ta façon !
    Focus, pédagogie du petit pas, abnégation, persévérance, choix de ses relations sont autant de critères pour provoquer et créer la chance !!
    On continue comme ça et on avance !!

    1. Merci Olivier pour ton commentaire et ton attention. Je suis admirative des personnes comme toi qui ont le courage de poursuivre leurs rêves et de faire en sorte qu’ils deviennent leur réalité. Les barrières les plus fortes sont celles qui sont dans notre tête et savoir les dépasser demande souvent beaucoup de persévérance. Je suis certaine que ton show va devenir une référence dans le développement personnel. Je t’embrasse :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *