Reconnectez-vous à votre langage corporel !

Un article en forme de plaidoyer pour le langage du corps parce que je pense sincèrement qu’il est nécessaire de lui redonner ses lettres de noblesse, au même titre que le langage parlé.

prendre en compte le langage corporel

L’un ne va pas sans l’autre et se priver de l’un ou de l’autre, c’est se priver de clés de compréhension qui peuvent être très utiles dans une relation ou une conversation.

Ce que le langage corporel n’est pas

Encore une fois, j’aimerais couper court aux affirmations de ceux qui pensent que le langage du corps est une science exacte, à même de résoudre tous les problèmes. Ce n’est pas parce qu’on apprend à le décoder que l’on pourra à tous les coups sauver son couple, monter en grade au travail ou démasquer un menteur. Au même titre que le langage verbal, le corps ne révèle pas tout mais donne des indices.

D’ailleurs, je pense qu’il ne faut pas privilégier l’une ou l’autre de ces communications. La communication non verbale n’est pas supérieure à la communication orale mais elle est son égale. Et, comme elle, elle peut être influencée par notre culture, nos croyances, notre histoire.

Pourquoi nous avons oublié notre première langue ?

Si ces deux langues ont une importance égale, il y en a une que nous avons sur-privilégiée au fur et à mesure du temps. Il s’agit bien sûr du langage parlé.

langage oral et langage du corps

Pourquoi ? Parce que le choix des mots est réfléchi. Alors que le langage du corps est plus instinctif. Et dans notre société, nous accordons plus de place au mental et au raisonnement qu’à l’instinct.

Pourtant, cela rend le langage du corps d’autant plus pertinent ! Car la communication non verbale ne prend pas en compte les barrières mentales que l’on met dans nos mots et elle est donc plus authentique.

Reconnaître le langage du corps pour se donner un supplément d’informations et de compréhension

J’aimerais que l’on se reconnecte tous avec cette langue oubliée ! Dans une relation, elle permet de comprendre différemment son interlocuteur. Est-ce que ce qu’il est en train de dire correspond à ce qu’il est en train de faire ? Avez-vous l’impression qu’il est réticent ? Observez ces gestes !

Prendre conscience de la réalité des relations

Parfois, on ne se sent pas à l’aise avec quelqu’un alors qu’on ne le connaît pas vraiment. Je pense que ça nous est arrivé à tous. Et plus on comprend le langage du corps, plus on peut qualifier les relations que l’on a avec l’idée sous-jacente de veiller à ce que nos relations soient bénéfiques pour les deux parties.

faire du langage corporel un allié

Et parfois, on tombe sur des personnes qui ne sont pas forcément bienveillantes. Dans ce cas, il ne s’agit pas de couper court à tout contact mais bien d’avoir conscience de la réalité de cette relation pour ne pas trop s’y investir. Connaître cette réalité, c’est trouver sa juste place, parfois près, parfois à distance des personnes que l’on rencontre.

Ecouter son propre langage du corps

Enfin, et je vous l’ai déjà dit dans ce blog, il ne faut pas hésiter à décrypter son propre langage du corps. Parfois, on n’a pas envie de faire certaines choses : le mental nous pousse à y aller mais si l’on observe son corps, on sent que l’on n’en a pas vraiment envie. Bien évidemment, on ne peut pas toujours éviter les situations qui ne nous plaisent pas. Mais il faut savoir écouter les résistances du corps pour qu’elles ne durent pas dans le temps.

 

Chacun possède en soi les ressources pour accéder à ce langage et reconnaître son existence, c’est déjà se reconnecter à lui ! Pour le reste, il suffit d’être attentif et d’un peu d’entraînement. Pour vous aider à développer vos connaissances sur le non verbal, il existe d’ailleurs une plateforme de e-learning à retrouver par ici.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *