Je vous dis pourquoi le langage corporel n’est pas toujours bien utilisé dans les médias

« Comment savoir que quelqu’un vous ment », « La photo qui montre la rivalité entre les deux princesses », « 5 gestes à faire en entretien d’embauche », etc. Autant de titres que vous avez peut-être déjà lus dans la presse ou dans les médias. Des articles qui mettent en lumière le non verbal, mais pas toujours de la meilleure des manières.

langage corporel médias

Je contribue moi-même régulièrement avec certains journaux et je voudrais vous mettre en garde contre certaines pratiques qui ne rendent pas forcément service au langage du corps. Ainsi, vous serez capable de reconnaître un bon article. Celui qui vous livrera une vraie analyse et vous donnera des informations objectives, d’un article rédigé seulement pour « faire le buzz ».

On ne peut pas faire d’analyse à partir d’une simple photo

C’est un biais que je constate sur énormément d’articles : une analyse quasi-complète sur les motivations et les raisons d’une personne, réalisée à partir d’une simple photo. Mais le langage corporel s’analyse aussi à partir de la situation, du contexte et de l’environnement.

C’est pour ces raisons qu’on ne peut pas livrer une analyse poussée à partir d’une unique photo !

Récemment, un magazine m’a soumis une photo de Kate Middleton et Meghan Markle qui se tournaient le dos en me demandant ce que j’en pensais. Sous-entendu : sont-elles fâchées ?

kate-middleton-meghan-markle
(Photo by Samir Hussein/WireImage)

En vérité, je ne peux pas répondre à cette question à partir de ce seul cliché. Tout ce que je peux dire, c’est qu’elles ne sont pas coordonnées. Mais il y a mille et une raisons pour qu’elles ne soient pas coordonnées à cet instant T. Peut-être qu’un objet a attiré l’attention de l’une et pas de l’autre ? Peut-être tout simplement que Kate Middleton s’est retournée parce que quelqu’un l’a appelé ? Ou peut-être sont-elles en froid ? On ne peut pas le savoir !

Si vous lisez un article dont l’analyse non verbale est basée sur une seule photo, faites donc attention car la manière dont cela est retransmis peut être trompeuse. Rappelez-vous que le langage du corps est affaire de contexte et de nuances.

Les médias s’intéressent surtout aux sujets bankables

Pour reprendre mon exemple précédent, j’ai répondu en toute bonne foi à la journaliste qui m’interrogeait : je ne voyais pas de signes de dispute ou de froid entre les princesses Kate Middleton et Meghan Markle sur les photos qu’elles me soumettaient. Suite à cet entretien, l’article qu’elle voulait rédiger a donc été déprogrammé et n’a jamais vu le jour : le sujet n’était pas assez « bankable » ou croustillant pour qu’on s’y intéresse.

Les médias sont pris entre deux impératifs : celui d’informer et celui de publier des articles vendeurs. Et les deux ne vont pas toujours ensemble.

Cela donne donc parfois lieu à des titres un peu trop racoleurs et à des raccourcis qui rendent les analyses peu objectives. Méfiez-vous donc des affirmations trop fortes et des solutions miracles car encore une fois, le langage corporel est beaucoup plus nuancé que ça.

L’expert en communication non verbal n’a pas toujours le droit de relire l’article avant sa publication

Quand il s’agit d’actualité, les journalistes doivent sortir leurs articles rapidement. Et les experts n’ont que très rarement l’occasion de valider ce qui va être dit en leur nom.

Les propos peuvent être coupés, voir déformés pour coller à l’angle de l’article

Et parfois, des bouts d’interviews sortis de leur contexte peuvent produire des contresens difficiles à déceler pour quelqu’un de non initié au non verbal. Evidemment, cela ne concerne pas la majorité de ce qui est rédigé dans les médias. Mais comme sur tous les autres sujets d’actualités, il est nécessaire de prendre un peu de recul par rapport à l’information délivrée.

non verbal presse célébrités

Heureusement, on peut encore trouver des articles de qualité sur le non verbal dans la presse !

Et parfois, on les trouve là où on ne les attend pas ! Je vous invite par exemple à regarder les articles que j’ai réalisé avec Closer. Moi qui collabore avec la police judiciaire, je n’aurais jamais imaginé être interviewé pour un magazine people ! Ici, tout a été mis en œuvre pour délivrer une bonne analyse du langage non verbal de plusieurs célébrités :

  • Les analyses sont réalisées à partir d’émission de télévision, donc sur de la vidéo et pas seulement sur des photos. On connaît donc la teneur des propos et le contexte dans lequel ils se tiennent.
  • La journaliste n’essayait pas d’influencer mes propos en me donnant un angle défini à l’avance. Je ne devais donc pas coller à un titre déjà défini.
  • Je pouvais relire l’article avant sa parution pour vérifier que mes propos n’avaient pas été déformés par mégarde.

Résultat : des pages sur des sujets parfois légers, mais objectif et qualitatif en termes de non verbal.


fullsizeoutput_1da6Pour en savoir plus sur le non verbal et apprendre à décrypter le langage corporel, inscrivez-vous au programme First !

PBC OlgaPour faire correspondre votre photo de profil à votre personnalité et à vos aspirations, retrouvons-nous sur Photojump !


Profitez d’analyses, de conseils, d’anecdotes, suivez-moi !

e089d70f-51fe-4bc3-9fb4-50af5d51ef69Logo-youtubemd_5a9797d083160

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *