Avant toute chose, je souhaite vous prévenir : cet article est issu des réflexions que j’ai en ce moment et que je poursuis. Il reflète ma pensée, souvent à contre-courant des titres accrocheurs que l’on a l’habitude voir sur le non verbal !

Quand j’explique ce que je fais dans la vie, enseigner et transmettre mon savoir sur la communication non verbale, la réaction des gens est souvent la même : ils me disent qu’ils vont arrêter de bouger, de peur que j’analyse le moindre de leur geste !

olga ciesco langage du corps

C’est un peu ma croix à moi, mon fardeau, sans compter que l’absence de gestes est aussi lisible que leur présence ! Mais en dehors de ça, cela montre que les gens peuvent être méfiants par rapport au non verbal qui ne sert pourtant pas à tromper ou à mettre en défaut.

Etre initié à la communication non verbale ne donne pas de super-pouvoirs

Alors pourquoi cette méfiance soudaine ? Ce blocage des gestes pour éviter d’être soi-disant pris en défaut ?

Je crois que ce qui sous-tend le thème de la communication non verbale dans l’imaginaire collectif, c’est la notion de pouvoir. Une notion que l’on retrouve à trois niveaux :

  • La personne initiée au langage corporel prendrait un ascendant, un pouvoir sur l’autre ;
  • Son interlocuteur a peur de perdre du pouvoir dans la relation en étant lu et/ou mal lu ;
  • Il pense qu’il a le pouvoir de maîtriser ses gestes pour éviter d’être dévoilé.

pouvoir communication non verbale

Je tiens à vous rassurer sur cette question : la communication non verbale, c’est utiliser quelque chose d’inné, qui est peu à peu relégué au second rang au fur et à mesure que grandit notre éducation et que l’on apprend à se servir de notre raison plus que de nos intuitions. Il s’agit d’un élément de communication au même titre que la parole, qui peut renseigner sur votre état d’esprit et vos émotions, ce qui est très utile lors d’un échange ! Elle ne permet ni de lire dans vos pensées, ni de connaître vos goûts ou vos peurs. 

Avoir des connaissances en langage corporel, ce n’est pas être un détecteur de mensonge !

Deuxième chose que j’aimerais partager avec vous : si la lecture du langage corporel ne permet pas de lire dans les esprits, les personnes initiées ne sont pas non plus des détecteurs de mensonge ambulants !

Je suis bien placée pour le dire, je collabore depuis des années avec les services de police pour détecter le vrai et le faux. En réalité, savoir quand une personne ment est un exercice très compliqué, et le non verbal est seulement un indicateur parmi d’autres pour le réaliser. C’est un faisceau d’indices qui indiquent le mensonge, pas seulement l’interprétation de tel ou tel gestes.

non verbal et mensonge

Lorsque nous échangeons, je peux sentir une retenue sur certains sujets, des non-dits qui sont  normaux et existent dans toutes relations, mais je ne suis certainement pas en train d’analyser tout ce que vous faites et dites en termes de vrai et de faux !

Mon approche du non verbal : donner de l’attention et s’ouvrir aux autres

Dans ce cas-là, à quoi sert le langage du corps ? Pourquoi l’utiliser ?

Ce que j’aimerais vous rappeler avant tout, c’est que les gestes sont une manière de communiquer au même titre que la parole : ils font partis du message et ce serait vraiment dommage de s’en priver. Ne bloquez pas vos gestes, vous ne pourrez de toutes façons pas tout maîtriser et surtout, vous occultez la moitié du message que vous voulez transmettre.

De la même façon, ne faire attention qu’au discours de votre interlocuteur, c’est vous couper de la moitié des informations qu’il vous délivre. Comme si vous regardiez la moitié de votre télévision, bizarre, non ?

Développer son attention au non verbal c’est donc comprendre à sa juste valeur chaque geste, sans sur-interprétation et sans obsession. Cela permet de devenir un meilleur communiquant en donnant plus d’attention aux personnes que vous rencontrez, en développant votre sensibilité et votre pertinence dans les relations humaines.

 

En conclusion, je voudrais vraiment vous dire de ne pas avoir peur du langage corporel, mais au contraire de redonner sa place au corps avec bienveillance, en vous écoutant et en donnant de l’attention au corps des autres. 


fullsizeoutput_1da6Pour en savoir plus sur le non verbal et apprendre à décrypter le langage corporel, inscrivez-vous au programme First !

PBC OlgaPour faire correspondre votre photo de profil à votre personnalité et à vos aspirations, retrouvons-nous sur Photojump !


Profitez d'analyses, de conseils, d'anecdotes, suivez-moi !

e089d70f-51fe-4bc3-9fb4-50af5d51ef69Logo-youtubemd_5a9797d083160