Le non verbal passe par les touchers du visage ou les mouvements des mains. Mais le reste du corps parle aussi et plus souvent qu’on ne le croit ! 

J’ai déjà évoqué les croisements de bras dans un précédent article. Mais dans ce post, nous allons évoquer les croisements de jambes. 

Je suis quasiment sûre que vous avez déjà entendu quelque part que croiser les jambes (et les bras d’ailleurs) est un signe de fermeture et de repli sur soi-même. 

Hors, il n’y a rien de plus faux ! Les croisements de jambes ont bien plus qu’une seule explication et les décrypter demande bien plus de subtilité qu’il n’y paraît. Je vous explique tout 😉

Les cinq significations du croisement de jambes

Le confort

La première raison pour laquelle nous croisons les jambes, c’est tout simplement le confort ! 

Être assis, jambes croisées, est une posture agréable tout simplement parce que le fait d’être recroquevillé nous rappelle la position fœtale et le confort du ventre de notre mère. 

D’ailleurs, observez-vous. Vous vous asseyez probablement les jambes croisées même quand vous êtes seul dans la pièce, sans personne pour influer votre langage corporel.

 

L’éducation

La deuxième raison de croiser les jambes touche beaucoup plus les femmes que les hommes et vient de notre éducation. 

Les femmes ont appris à fermer les cuisses pour ne pas dévoiler leur intimité. Rien à voir avec leur état d’esprit, ce sont juste des bonnes manières que nous intégrons dès le plus jeune âge. 

Si vous regardez des interviews de stars par exemple, vous observerez très souvent que les femmes adoptent une assise avec les jambes croisées. C’est le cas d’Emma Watson ou de Michelle Obama sur les photos suivantes. 

emma watson croisement de jambes  

La volonté de rester

Pas facile de se lever rapidement quand on a les jambes croisées, vous ne trouvez pas ? Très clairement, si on veut prendre la fuite (prendre ses jambes à son cou 😁), il vaut mieux avoir les deux pieds au sol. 

C’est pour cela que le croisement de jambes montre aussi la volonté de rester. Si vous êtes par exemple dans une salle d’attente, il est probable que vous croisiez les jambes parce que vous n’avez pas l’intention de partir. 

En revanche, si vous êtes surpris par un événement ou une personne qui entre brutalement dans la pièce, vous allez sans doute décroiser les jambes. C’est un réflexe naturel pour se préparer à partir. 

 

L’attirance et l’intérêt

Et oui ! Cela va complètement à l’encontre des idées-reçues, mais très souvent, le croisement de jambes montre l’intérêt d’une personne.

Pour le savoir, il faut observer attentivement le sens du croisement et vers où pointe le genou du dessus. Si il pointe vers votre interlocuteur, c’est que vous lui portez un intérêt soutenu. 

Regardez Brad Pitt sur la photo ci-dessous. Dans cet extrait, il est tout sourire, en train de se faire interviewer par un enfant. Son croisement de jambe pointe directement vers son interlocuteur, comme s’ils étaient dans leur bulle. Clairement, l’acteur montre son intérêt, son attention et son plaisir d’être là. 

D’ailleurs, si vous avez bien observé, c’est aussi le cas de Michelle Obama sur la photo de début d’article ! 

brad pitt signification jambes croisées

L’inconfort et la fermeture

Enfin, le croisement de jambe peut évoquer un inconfort, notamment s’il est effectué dans le sens inverse de celui de Brad Pitt. 

Dans ce cas, la jambe du dessus vient créer une barrière entre vous et votre interlocuteur et peut traduire votre malaise, votre volonté de vous mettre à distance ou en retrait. 

Cela peut être une mise à distance de la personne en elle-même si elle vient de rentrer dans la pièce par exemple. Ou de ses propos à ce moment-là, si tout se passait bien avant. 

Sur la photo suivante, on voit un beau cas de manspreading ! Mais ce n’est pas tout. La femme à gauche de la photo crée une barrière avec sa jambe et s’aménage ainsi un espace d’intimité pour continuer à lire son journal. 

manspreading et croisement de jambes

Comment bien interpréter les croisements de jambes ? 

Le décodage des croisements de jambe demande une analyse fine de la situation. 

Pour vous expliquer les différentes significations, je vous ai montré des photos. En réalité et comme pour tout geste, la meilleure façon d’analyser le non verbal est de le faire sur le moment. Ainsi, on dispose du contexte complet : ce qui est en train de se dire, la situation et la position avant le croisement des jambes, etc. 

Je vous donne un exemple que l’on voit souvent. 

Lors d’une interview, les deux protagonistes ont les jambes croisées l’un vers l’autre (comme c’est le cas pour Michelle Obama et Brad Pitt). Ils se montrent mutuellement de l’intérêt et passent un bon moment. 

Mais lors d’une question précise, la personne interrogée décroise les jambes pour les croiser dans le sens inverse. 

Ce mouvement qui va vers l’extérieur, cet éloignement, montre une désolidarisation et selon la situation on peut interpréter ça pour de l’inconfort, de la gêne, de la timidité, un désaccord ou de la protection. 

Vous me suivez ?

Si ce n’est pas le cas, cette dernière vidéo devrait vous éclairer 😉

 
Voir cette publication sur Instagram
 

Une publication partagée par Olga Ciesco (@olga_ciesco_officiel)

En bonus

Juste pour vous qui lisez ce blog, avec le code blog50, vous bénéficiez d’une réduction de 50€ sur ma mini-formation Profiler

C’est une série de 13 vidéos pour décoder la gestuelle, repérer les incohérences et adapter votre communication. 

Je suis sûre qu’elle vous plaira !

 

conférence gratuite :

Le non verbal & la recherche de la vérité

Je m’inscris

Ma newsletter 100% authentique

Langage corporel & Développement personnel

Je m’inscris aussi !

ME SUIVRE SUR LES RESEAUX